Envie d'imprimer cette fiche ?

Coelogyne

  • Description:
    Signification du nom : Du grec koilos = trou et gunê = femme; se réfère à la colonne frontale creuse. Genre comportant 190 espèces, 2 sous-espèces et 12 variétés, ce qui fait 204 taxons en tout. Coelogyne Odoardi est une plante de serres chaudes.
    Les pseudobulbes sont ovoïdes à ellipsoïdes et portent 2 feuilles apicales, elliptiques, oblongues, pointues et pliées longitudinalement.
    NB : les plantes proposées ont déjà au moins 4 pseudobulbes et devraient fleurir dans moins d'un an car cette Coelogyne semble rampante (comme Coelogyne fimbriata), de croissance rapide et devrait être très naine.
  • Origine :
    Cet épiphyte endémique à Borneo, bien que décrit en 1921 est toujours très peu connu et pas de renseignements disponibles.
  • Climat :
    Froid et tempéré froid.
  • Catégorie :
    Épiphyte
  • Particularité :
    Comme la floraison est souvent pendante, il est conseillé de mettre la plante en pot suspendu.
  • Culture :
    Facile
  • Température :
    19°C
  • Lumière :
    Apprécie une lumière vive sans quoi les feuilles deviennent très foncées au détriment d’une bonne floraison.
  • Arrosage :
    Humidité constante tout au long de l’année.
  • Période de repos :
    Pas de période de repos
  • Engrais :
    D’octobre à mars :1 x mois autrement 1 x 15 jours
  • Floraison :
    Il fleurit à l'automne sur une inflorescence de 4 à 5 cm de long qui est portée par la nouvelle pousse qui prend naissance sur le rhizome, à la partie inférieure du pseudobulbe de l’année précedente.
    Cette pousse est un nouveau pseudobulbe pour l’année suivante.
    Elle peut avoir d’une à trois fleurs.
  • Rempotage :
    Certaines espèces supportent difficilement le rempotage et sont de reprise difficile. La culture devient assez facile, une fois la reprise assurée.
    Le compost : écorces de pin avec du shagnum

    RETOUR